Croyances : Qui êtes vous ?

November 15, 2017

 

 Qui êtes vous ?


Une question qui mérite réflexion n'est-ce pas ?

 

Certains me diront : "bahh je suis moi ! " Ok, mais toi qui es-tu ? ? Quelles sont tes envies ? Tes désires ? Tes peurs ? En quoi crois tu ? et surtout... d'où ça vient ?

 

Nous sommes le fruit de ce que nous voyons, de ce que nous entendons. Depuis notre naissance, nous observons et nous reproduisons nos parents dans un premier temps qui sont nos modèles. Nous ne faisons aucunement la distinction entre le bien et le mal. Nos parents nous façonnent pour que l'on soit le mieux possible à leurs yeux


Puis nous grandissons et allons chez la nourrice où les moeurs sont différentes de la maison. Puis ensuite à l'école maternel, où les autres enfants sont différents également. 


On dit qu'à 3 ans environ on existe en tant qu'humain. On dit notre premier "non". On s'affirme, on se manifeste.
D'ailleurs, c'est vers cet âge que les parents se font une idée sur le caractère de l'enfant et on dit souvent (sans même se rendre compte que l'enfant puisse être là, voir même comprendre) : " Ah lui c'est un enfant agité" "Lui il est très intelligent " " Il est plutôt calme". " Il a du caractère" "Il fait encore pipi au lit, il a un problème" 

 

Que ce dit un enfant à ce moment là ? Lorsqu'il entend ses parents, leurs modèles, la voix de la raison dire ça ? "Si mes parents le disent c'est que c'est vrai !" 
Et voilà les croyances de l'enfant qui commence à se créer. 

 

 

80% des croyances que l'on à ne nous appartiennent pas...

 


 Il n'y a bien sûr pas que les parents, mais toutes les personnes ayant une autorité sur l'enfant ou alors que l'enfant voit comme une autorité. "Professeur, médecin, oncle/tante, grand frère..."

 D'ailleurs même adulte, on a tendance à croire ce qu'un médecin ou un scientifique dit.

Si un enfant entend son père dire : "Tu n'es pas fait pour les maths" il ne faut pas s'étonner que l'enfant se retrouve avec de mauvaises notes. Il se dira : "Papa as dit de toute façon que ne suis pas fait pour les maths, donc c'est normal".  Ou alors des phrases du type "Mange ! Il le faut si tu veux devenir fort"... Puis l'enfant fini en surpoids.

 

 

Il n'y a pas que ce qui est dit, mais aussi ce qui est vu. Si telle personne agit de telle façon face a telle situation, c'est qu'il a raison. Exemple des phobies peut être.


Puis ont grandis, et on se retrouve avec des blocages, on manque de confiance, on a certains automatismes inconscients sans même se rendre compte de l'origine. On se persuade de certains comportement en se disant " Oui mais je suis comme ça depuis toujours, ça ne changera pas..." : Toujours, tu es sûr ? N'as-tu jamais agi différemment ?

 

Et ces croyances se créent tout au long de notre vie. Certaines partent, d'autres restent. Il y'a les croyances limitantes et les croyances aidante. Il faut bien entendu faire la distinction, car chacun réagira à sa manière à une suggestion. Parfois, il y'en a qui feront tout pour prouver le contraire à un :" tu es nul "

On entend des suggestions tous les jours et de tous types. Un simple "tu as mauvaise mine" alors que tout allait bien peut "miner" la journée. Un simple regard peut être interprété par une suggestion.

 

C'est là que l'Hypnose, la PNL rentre en jeu. Vous défaire de toutes vos croyances limitantes, de toutes ces suggestions, depuis votre plus tendre enfance à aujourd'hui.


Vous montrez que finalement, vous pouvez être qui vous voulez.


Parfois, un mot, une phrase, peut changer votre vie. 

 

Et rappelez-vous, 80 % des croyances que l'on a ne nous appartiennent pas... Alors, qui êtes vous ?

 

Cheraz Khan Mushtaq


 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Quelle histoire vous racontez vous ?

November 3, 2017

1/2
Please reload

Posts Récents

March 27, 2018

Please reload